www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
de l'etoile sportive jouy st prest athlétisme










Préparation du sac pour un cross..

Le pire cauchemar d’un athlète avant un cross est de se voir au départ de la course en train de retirer son pantalon de survêtement et de s’apercevoir qu’il a oublié de mettre son short…..

Les athlètes sont généralement stressés avant une compétition et il est essentiel de tout faire pour ne pas ajouter à ce stress. Il est préférable d’arriver au cross sans avoir à courir après des épingles à nourrice, un maillot ou de se geler toute la journée parce qu’on n’a pas prévu de gants ou de change…


Il est important de préparer son sac la veille afin d’être serein pour la compétition et ainsi éviter de se dépêcher juste avant le départ ce qui est le plus sûr moyen d’oublier quelque chose...


Bien sûr avant un cross on se renseigne sur les prévisions météo afin d’adapter au mieux son équipement pour la course mais aussi pour l’attente avant sa course, pour l’échauffement et pour après la course. Cependant, je conseille quand même de prévoir pour toutes les situations… un gros sac est utile…


Selon la météo prévue on peut déjà préparer les vêtements que l’on mettra pour aller au cross. En général on met déjà la tenue qui servira à l’échauffement et on prévoit anorak, coupe-vent pour les temps d’attente selon la météo. Pensez qu’il est toujours préférable d’avoir trop chaud (on peut dans ce cas retirer une couche) que trop froid….


+ Au fond du sac on met ce qui ne sera utilisé "qu’au cas ou…’’ : on peut prévoir un sweat ou un vêtement chaud en supplément, souvent surtout pour s’assurer qu’on manquera de rien….. Ensuite (si on ne les met pas sur soi en partant), une veste polaire et un coupe-vent permettent de bien tenir contre le froid et le vent.


Même si on a l’impression qu’il ne fait pas très froid les gants et le bonnet sont à toujours prévoir. On ne sait jamais comment la météo évolue et comment est exposé le parcours. Pour les gants l’idéal est d’avoir une paire de gants fins (type gants en soie) que l’on peut mettre en courant et une paire de gants plus épais pour l’attente (polaire ou gants skis). Rien de pire pour les athlètes, les jeunes en particulier, que d’avoir les doigts ou les oreilles gelés avant un cross ou lors de l’attente des courses suivantes. Pour le reste, pour s’adapter facilement, on prévoit plusieurs "couches’’ que l’on pourra retirer ou remettre selon la température pouvant varier au cours de la journée.


+ On pense ensuite aux vêtements de rechange pour après la course : chaussettes, maillots voire linge de corps (quelquefois on finit la course trempé jusqu’aux os….). On prévoit aussi de mettre dans un coin du sac quelques ravitaillements : bouchées énergétiques, eau


+ Puis sur le dessus du sac on place tout ce qui sera à mettre pour la course. Ceci de façon à les voir rapidement (ça sécurise…) et à avoir un accès facile et rapide pour se préparer juste avant le départ : short (ou caleçon plus ou moins long et chaud selon la température), maillot club et pointes. Pour les pointes les spécialistes auront des pointes qu’ils mettront au dernier moment selon l’état du parcours (prévoir la ou les clés). Du 6mm si le terrain est gelé ou très sec, du 9mm sur un terrain souple et du 12mm ou plus selon les passages boueux… Il est utile de prévoir un sac plastique pour mettre les pointes après la course, elles sont souvent très boueuses et on prendra soin bien sûr de les nettoyer rapidement ….. Enfin, n’oubliez pas les 4 épingles à nourrice qui doivent rester toujours au même endroit dans le sac. (quelquefois on a 2 dossards donc prévoir 8 épingles ….... en plus on peut dépanner un copain moins prévoyant…)


La préparation du sac la veille de la course doit être un rituel qui permet d’éviter toute panique inutile avant l’épreuve … chaque sportif s’organise ensuite selon ses habitudes et ses besoins. Ce qui est sûr c’est que, même chez les plus jeunes, c’est de la responsabilité de l’athlète de faire son sac…. Bien évidemment les parents sont là pour vérifier et aider……


C’est aussi un moment où on se prépare mentalement à la compétition et où l’on rentre selon l’importance de la course dans sa concentration…..


Un sac bien fait permet d’éviter toute perte inutile d’énergie avant une épreuve qui est toujours très exigeante. Pas de stress qui "vide" l’athlète juste avant la course, pas de lutte contre le froid, la pluie ou le vent qui épuisent les ressources physiques des athlètes juste au moment où il va leur être demandé des efforts maximum. On pourra ainsi aborder le cross dans les meilleures conditions et donner le maximum ……

Partenaire boutique club

Sobhi sport Chartres étant en liquidation totale, le partenariat est suspendu

Les Espaces
- RESULTATS -



- CALENDRIER -

Décembre 2022

Dimanche 4
Cross de Châteaudun

Championnats régionaux de lancers longs à Vineuil (41)

Dimanche 11
Départementaux de relais cross à Cloyes sur le Loir

Dimanche 18
Départementaux de lancers longs à Châteaudun

Janvier 2023

Dimanche 15
Départementaux de cross